Retours sur Innovation & viticulture durable

édito

C’est à l’initiative de Rhonéa et de la French Tech Grande Provence que s’est tenue la 1ère journée Innovation & Viticulture Durable à la Cave de Vacqueyras le jeudi 24 mars, de 10h à 16h30.

Portées par des valeurs communes, et la volonté d’une approche critique et éclairée des enjeux qui pèsent sur la filière, les deux structures ont construit le programme en invitant chercheurs, acteurs publics, entreprises innovantes et viticulteurs à se rencontrer, échanger en vue de construire une viticulture durable, responsable et agile.

Bastien Hermann, Directeur des opérations de la French Tech Grande Provence, Claude Chabran, Président du Groupe Coopératif Rhonéa et Jérôme Bouletin, Maire de Beaumes-de-Venise et Vice-Président de la CoVe, ont accueilli une centaine de participants : vignerons, domaines viticoles, startups, collectivités, consultants, journalistes, grands comptes.

Une journée dense qui mérite ce journal de bord afin que nous puissions partager les enjeux, les questions et les réponses de tous et les documents présentés par les deux chercheurs.

télécharger le journal de bord (pdf 600 Ko)

résumé des interventions

10:00 – 11:30 TABLE RONDE La viticulture et le numérique : l’Intelligence artificielle est-elle le futur de la filière pour plus de durabilité ?

La table-ronde animée par Yves Blisson, chroniqueur économique sur France Bleu, s’est ouverte sur la présentation des contributions de l’intelligence artificielle par Pascal Neveu. Directeur de l’unité de recherches mathématique, informatique et statistique pour l’environnement & l’agronomie – Mistea (INRA Montpellier SupAgro), Pascal Neveu travaille depuis de nombreuses années à la récolte et restitution des datas de la recherche agronomique.

Aux côtés de Cécile Joly, vigneronne, Thierry Sansot, Directeur Vigne & vin Rhonéa et Anthony Clénet de l’ICV, il a porté l’attention sur l’importance des outils d’aide à la décision et plus particulièrement les datas récoltées auprès des clients. Il a relevé la difficulté de les collecter en tant que chercheur et les délais trop importants entre les résultats de la recherche et les applications. L’occasion également de questionner la propriété des données, enjeux entre les startups et les utilisateurs de leurs solutions.

présentation de Pascal Neveu (pdf 600 Ko)

15:00 – 16:30 TABLE RONDE L’eau : une ressource clé. Quels enjeux pour la filière viticole dans les prochaines années ?

Alain Deloire, Professeur à l’Institut Agro de Montpellier, spécialiste de la biologie de la vigne a présenté les résultats de ses recherches et dépoussiéré quelques clichés à propos du poids de la sécheresse sur les vignobles.

Sandrine Pignard, Directrice de l’ASA du Canal de Carpentras, a pu évoquer les projets en cours du Canal tandis que Claude Chabran, Président du Groupe Rhonéa a présenté le GIEE Equ’Eau qui a lancé plusieurs initiatives en vue de mieux gérer l’eau au sein de la Coopérative.

Tristan Bauduin, co-fondateur d’Azuvia est intervenu sur la place de la législation en matière de réutilisation des eaux en viticulture et viniculture.

présentation d'Alain Deloire (pdf 600 Ko)

les startups qui ont pitché

Une des solutions dédiée à la viniculture La solution d’Azuvia fait converger tous les effluents dans une cuve de stockage. Ils sont prélevés et traités en plusieurs étapes : aérés pour diminuer la DCO, pompés et envoyés dans le système de traitement par des plantes et des micro-organismes et restitués à la nature après avoir été totalement dépollués.

www.azuvia.fr

présentation Azuvia (pdf 2 Mo)

Cérès Flore a développé un modèle innovant de production de végétaux issus exclusivement de prélèvements en milieux naturels et locaux. L’adaptabilité naturelle des végétaux locaux offre une meilleure durabilité des ouvrages réalisés et un taux de reprise optimal ; Elle permet d’améliorer la qualité de l’écosystème ainsi « recréé », en termes de biodiversité et d’impact sur le milieu (génétique, pathologies…)

ceres-flore.fr

ICV présente oenoview hydro, sa solution pour une vision satellitaire de la vigne et du vin. Elle permet de réaliser un suivi à grande échelle grâce à Sentinel, notamment l’évalusation du statut hydrique de la vigne, tout en prenant en compte le profil de vin recherché.

www.icv.fr

présentation ICV (pdf 5 Mo)

Isagri a développé la station météo Météus qui se connecte à tous les OAD du marché pour permettre de positionner les traitements au bon moment. Les données sont historisées et transmises automatiquement dans le logiciel parcellaire Geofolia, un vrai gain de temps dans la tenue des cahiers des charges.

www.isagri.fr

présentation Isagri (pdf 17 Mo)

Karnott c’est le suivi simplifié et digital de matériels et d’interventions agricoles et viticoles pour suivre ses chantiers, piloter avec précision son activité. Fini le carnet de travaux !

www.karnott.fr

présentation Karnott (pdf 6 Mo)

Smag a développé une solution 100% web et mobile pour gérer le vignoble de manière optimale : interventions, pratiques culturales, contrôle de la traçabilité et de la qualité de production dans le respect de la réglementation.

smag.tech

présentation Smag (pdf 4 Mo)

L’agrivoltaïsme dynamique, développé par Sun’Agri, est un outil agricole de protection des cultures. Une structure composée de persiennes solaires est construite au-dessus des cultures. Un véritable progrès agronomique qui préserve les rendements en luttant contre les stress hydrique, thermique et radioactif.

sunagri.fr

présentation Sun'Agri (pdf 4 Mo)

Telaqua propose une irrigation intelligente. Ses capteurs connectés et son application web et mobile permet de surveiller, programmer et optimiser les réseaux d’irrigation.

telaqua.com

présentation Telaqua (pdf 8 Mo)

VitiBot conçoit et produit des robots enjambeurs viticoles électriques et autonomes qui révolutionnent le travail de la vigne. Ce dernier aide les viticulteurs à faire face aux enjeux économiques, environnementaux et sociaux délicats à concilier.

vitibot.fr

présentation Vitibot

témoignages

Pascal Neveu, Ingénieur de Recherches INRAE Montpellier

 » En tant que chercheur, il est particulièrement intéressant pour moi d’être au contact concret des professionnels qui utilisent le fruit de nos recherches. Nous pouvons ainsi constater comment notre travail nourrit les entreprises et, inversement, comprendre leurs besoins futurs pour nous donner de nouvelles pistes à explorer. C’est une très belle initiative de Rhonéa et la French Tech Grande Provence ! « 

Bastien Hermann, Directeur des Opérations FTGP

« C’est en partant de la demande d’un de nos adhérents qui souhaitait ouvrir son activité à la filière vin qu’est née le projet de cette journée. Rhonéa est très en avance sur les sujets d’innovation au service des vignerons. Organiser chez eux une rencontre autour des problématiques et enjeux de la filière sur deux sujets d’actualité s’est imposé comme une évidence et les échanges ont été très constructifs. »

Thierry Sansot, Directeur Vigne & Vin Rhonéa

« J’ai eu plaisir à intervenir au cours d’une table ronde pour présenter les réussites de Rhonéa sur les applications digitales que nous avons mises en place, au service de nos Artisans Vignerons. Qu’il s’agisse des sondes météo, des outils de traçabilité de nos parcelles ou des sondes capacitives, ces technologies nous permettent de mieux connaître nos terroirs pour une viticulture précise et plus durable, tout en facilitant le travail quotidien de nos adhérents. C’est une des forces de notre collectif de pouvoir investir sur ces outils qui amènent de réels bénéfices sur la qualité finale de nos vins. »

Anthony Clenet, Responsable Innovation ICV

« Le numérique & l’innovation sont très importants pour aider la viticulture à relever les défis climatiques et environnementaux auxquels elle doit faire face. A l’ICV, nous avons mis en place une cellule dédiée à ces thématiques pour accompagner nos clients historiques comme Rhonéa et nous sommes ravis de partager cette journée avec eux. Leur retour d’expérience ne peut qu’être bénéfique à l’ensemble de la profession. »

revue de presse

conclusion

De l’avis de tous les participants, cette 1ère journée a été très satisfaisante. Les thématiques abordées ont généré de nombreux échanges et questions, preuve s’il en est, qu’existe une vraie attente de la part des vignerons et professionnels de la vigne pour évoquer des sujets qui sont des enjeux au quotidien.

«Cette journée est faite pour les vignerons, pour leur montrer non seulement que nous sommes nombreux à avoir les mêmes problématiques mais aussi que des solutions autour d’eux existent déjà ou sont en cours de développement» explique Valérie Vincent, Responsable Marketing & Communication Rhonéa. «Au sein de notre collectif, plusieurs solutions sont déjà mises en œuvre pour le plus grand bénéfice de nos adhérents. C’est un des atouts de notre collectif de pouvoir investir dans des innovations souvent trop coûteuses pour un indépendant. Il est donc important pour nous de diffuser nos retours d’expérience. »

Et Laure Baudouin, Responsable Communication et Relations extérieures de la French Tech Grande Provence de conclure «Nous remercions chaleureusement Rhonéa de s’être rapproché de la French Tech pour initier ce premier rendez-vous. Nos adhérents, startups et entreprises du numérique du Vaucluse et du Pays d’Arles proposent des solutions qui œuvrent dans le durable et l’amélioration des services. Ils peinent souvent à rencontrer sur leur propre territoire les prochains expérimentateurs et utilisateurs dont les retours ne peuvent qu’améliorer les solutions proposées. Nous préparons la deuxième édition de cette rencontre durant notre événement annuel La French Tech Week fin novembre 2022, une période plus favorable pour les viticulteurs. Nous espérons qu’ils seront encore plus nombreux à répondre présents ! »

Rhonéa et la French Tech Grande Provence remercient les intervenants et les participants dont la présence et les échanges ont contribué largement au succès de cette première édition. Rhonéa remercie Vignerons Engagés, la CoVe et France Bleu. La French Tech Grande Provence remercie de leur soutien B2PWeb, Capgemini, la Région Sud et le Grand Avignon. Elle remercie de leur soutien à la communication le Pôle Innov’Alliance, la Chambre d’Agriculture du Vaucluse et Vaucluse Provence Attractivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page