IMPOSSIBLE N’EST PAS FRENCH TECH

Des startups françaises rachètent leurs concurrents

Depuis le début de l’année, des startups tricolores ont accéléré leur stratégie de croissance externe en prenant le contrôle de certains de leurs concurrents, souvent étrangers.

En quelques mois seulement : Doctolib a racheté Tanker (FR), Ÿnsect a racheté Jord Producers (US), Vestiaire Collective a racheté son concurrent américaine Tradesy (US), Sendinblue a racheté Meetfox (US), Swile, après avoir déjà acquis Sweevana, Briq et Vee Beneficios, a racheté Okarito (FR), le mois dernier, Deepki a racheté Fabriq (UK)…. 

La semaine dernière encore, le français Qonto, leader européen de la gestion financière des entreprises et des indépendants a annoncé l’acquisition de la fintech allemande Penta.

La réalisation d’opérations de croissance externe constitue un facteur de plus en plus décisif pour devenir un leader technologique de rang mondial, pour ouvrir des marchés, développer sa technologie ou encore intégrer de nouvelles équipes.

Ces rachats sont souvent une étape délicate. Pour aider plus de startups du French Tech Next 40/120 dans leurs opérations de croissance externe, la Mission French Tech a lancé au début du mois une série d’ateliers sur le sujet. Partage d’expériences, retour sur les erreurs commises… Ces échanges sont précieux pour que, collectivement, les startups de la French Tech renforcent leur développement à l’international et deviennent des leaders de rang mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page