DISPOSITIFS DE RELANCE DE LA FILIÈRE DES INDUSTRIES CULTURELLES ET CRÉATIVES

Engagé depuis 10 ans et piloté par le Secrétariat général pour l’investissement auprès du Premier ministre, le PIA finance des projets innovants, contribuant à la transformation du pays, à une croissance durable et à la création des emplois de demain. De l’émergence d’une idée jusqu’à la diffusion d’un produit ou service nouveau, le PIA soutient tout le cycle de vie de l’innovation, entre secteurs publics et privés, aux côtés de partenaires économiques, académiques, territoriaux et européens.

Le 4ème programme d’investissements d’avenir (PIA 4) constitue un outil d’investissement majeur doté de 20 milliards d’euros sur 5 ans (2021-2025), dont 11 milliards d’euros sont financés par France Relance et mis en œuvre sur 2021-2022. Il vise à doter la France d’actifs stratégiques indispensables, afin de garantir le maintien de son indépendance, de sa compétitivité et donc de ses emplois, et de poursuivre l’effort de transition écologique engagé.

Pour la structuration et la relance de la filière des industries culturelles et créatives, le Gouvernement lance, dans le cadre de France Relance, quatre dispositifs dotés de 10 M€ chacun. Ils permettront d’accompagner les transitions numérique et écologique des industries culturelles et créatives, spectacle vivant inclus. Ces dispositifs s’inscrivent dans le cadre du 4ème programme d’investissements d’avenir (PIA4) :

Les deux premiers dispositifs transversaux s’adressent à l’ensemble des acteurs de la filière des industries culturelles et créatives, tandis que les deux derniers appels à projets, sectoriels, visent plus spécifiquement les acteurs du spectacle vivant (tous secteurs confondus), et ceux du domaine patrimonial et architectural.

Les entreprises de toutes tailles (y compris les TPE et PME), mais également les établissements publics culturels et les associations peuvent postuler. Ces dispositifs visent à financer des projets innovants à fort potentiel de transformation pour la filière. Le soutien, en subvention, intervient en phase d’amorçage et vise des projets présentant une perspective de rentabilité ou de pérennité financière et la constitution d’actifs matériels ou immatériels. Les projets doivent comporter une dimension d’innovation forte, qu’elle soit technologique, d’usage ou organisationnelle et présenter un potentiel de généralisation auprès d’autres acteurs culturels. Un co-financement public ou privé est systématiquement recherché.

Pour les porteurs de projets qui se posent des questions, notamment sur l’éligibilité de leur projet, il est conseillé de poser la question en ligne à la Caisse des dépôts  ici : https://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com/sdm/ent/question/ajoutQuestion.do?selectedMenu=qrep&PCSLID=CSL_2021_1BXsudcZKw&cycNum=0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page