GASTON MILLE UNE PME QUI INNOVE

Gaston Mille a plus de 100 ans, elle est installée à Courthézon, dans le Vaucluse. Elle fabrique des chaussures de sécurité, des modèles adaptés aux exigences des filières tels que le BTP, l’industrie lourde, la logistique. 1500 paires de chaussures sont commercialisées chaque jour, et l’entreprise employait 400 salariés. Face à la crise des chocs pétroliers, elle est contrainte de licencier. La modernisation de la chaîne de production permet de relancer l’activité et de conserver 60 employés actuellement.

À l’image des vieux arbres, l’entreprise familiale n’en est pas à sa première tempête. Dans les années 50, la PME devient une pionnière en équipant les mineurs de chaussures munies d’embouts de sécurité. Elle conclut plus tard un partenariat avec Doc Martens. Elle développe le caoutchouc et lance une des premières semelles orthopédiques.

Pour rester compétitive, Nicolas Mille a créé 5 postes à temps plein dédiés à la R&D, permettant d’anticiper les tendances du marché. En partenariat avec des startups, la PME a ainsi développé des chaussures connectées. Elle a été sollicitée pour équiper des vigiles avec un système de géolocalisation et d’alerte. 40 % de sa production est exportée.

La clé du succès de Gaston Mille : l’innovation. Et trois valeurs fondatrices : un savoir faire éprouvé, l’homme au cœur de l’entreprise, et le choix d’une fabrication française.

Il est évident qu’en situation post-crise Covid-19 où émerge un mouvement pour une souveraineté économique, la PME, forte de son savoir-faire, de son goût pour l’innovation saura tirer son épingle du jeu.

https://www.youtube.com/watch?v=dsFiJGBAFlM&feature=emb_logo

en savoir +

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page