DYNAMIQUE DE L’EMPLOI DES STARTUPS PAR L’INSEE

La France compterait plus d’un million de startups employant près de 1.5 millions de personnes. L’Insee a tenté de qualifier, quantifier et dresser un bilan de l’écosystème des startups en terme d’emploi après avoir défini ce qu’est une startup pour l’année 2018.

QU’EST-CE QU’UNE STARTUP POUR L’INSEE ?

L’insee définit au-delà de l’âge, trois caractéristiques : le caractère innovant, les levées de fonds et la rapidité de croissance (des gazelles). C’est une entreprise en démarrage, nouvelle et jeune, qui porte un projet d’innovation avec un fort potentiel de croissance. Elle expérimente son modèle économique innovant pour pérenniser son activité. Le risque est donc au cœur du concept, conduisant à un mode de financement propre, le capital-risque et des levées de fonds. Une définition que nous, à la French Tech Grande Provence, portons également !

OU SONT LES STARTUPS ET COMBIEN D’EMPLOIS ?

Sans étonnement, nous découvrons que 36% d’entres elles sont présentes en Ile de France. Elles sont plus nombreuses également en Auvergne-Rhôle-Alpes (12.5%) et quelle surprise ! en Provence-Alpes-Côtes d’Azur (9%). Elles emploieraient 1.5 millions de salariés, dont majoritairement des CDI à temps plein, avec 48% de femmes. La plupart d’entre elles sont des TPE de moins de 3 ans (95%) avec un chiffre d’affaires moyen de 277 K€ dont 6% à l’export. Nous sommes encore loin d’une startup nation…

Le salaire brut moyen s’élève à 32 K€ par an chez les jeunes entreprises, 42 K€ pour les gazelles et 46 pour celles qui lèvent des fonds. Elles recrutent essentiellement des cadres, des profils techniques et qualifiés. Pour 2018, les startups ont créé plus d’emplois que les entreprises dites classiques, avec un écart de 2 emplois pour les jeunes startups, 8 pour celles qui lèvent des fonds, 18 pour les gazelles et 52 pour les entreprises innovantes.

L’INNOVATION SOURCE DE D’EMPLOI ET DÉTERMINANT L’ANTICIPATION DES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT

Le plus notable dans cette étude et que nous relevons également chez nous, in fine le caractère innovant des entreprises est source d’emploi. D’où notre souhait d’accompagner autant les startups que les entreprises dites classiques dans leur démarche d’innovation. Les difficultés d’embauche et les tensions sur certains métiers comme celui de développeur relevées par l’étude de l’Insee, nous a poussé à travailler en collaboration avec Pôle Emploi sur l’anticipation en 2021. Nous avons créé un groupe de travail « Emploi et formation » au sein duquel les adhérents ont planché et tenté de trouver des solutions. La restitution de ce groupe de travail aura lieu en janvier 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page