LA FRENCH TECH

UN LABEL FRANÇAIS

La French Tech, c’est le mouvement français des startups soutenu par le gouvernement et porté par les entrepreneurs. Un écosystème unique qui réunit des startups, mais aussi des investisseurs, des décideurs et des community builders.

La French Tech, c’est 13 capitales, 45 Communautés French Tech en France et 63 communautés French Tech implantées dans près de 100 villes à travers le monde. Tous les jours, elles donnent l’impulsion à leur écosystème local, elles s’engagent et font avancer la French Tech.

Notre ambition est d’accompagner les porteurs de projets startups et entreprises innovantes, de les soutenir pour les transformer en scale-up, en entreprises à forte croissance jusqu’à l’international, créatrices d’emplois sur le territoire, motrices d’innovations et d’excellence.

Présidée par Paul Hermelin, de Capgemini, La French Tech Grande Provence rassemble entrepreneurs, acteurs de l’accompagnement et de la formation, financeurs publics et privés qui forment l’écosystème numérique et tech de son territoire.

Les atouts du territoire

0
Pôles de compétitivité
0
Sites Unesco
0
Festivals internationaux
0
Chercheurs
0
Entreprises numériques
0
Personnes en formation numérique
0
Emplois dans le numérique
0
Étudiants post-bac
0
visiteurs festivals et tourisme

La French Tech Grande Provence est née en 2013, initialement sous le nom de French Tech Culture, dès la création du programme French Tech lancé par le gouvernement.

Sous la présidence de Paul Hermelin, l’association de préfiguration a compté pour autres initiateurs Olivier Py, le directeur du Festival d’Avignon et Emmanuel Ethis, alors Président d’Avignon Université. Le projet a porté l’ambition de forger une identité territoriale, et faire d’Avignon une capitale du numérique culturel, le mot Culture étant entendu au pluriel : patrimoine, tourisme, œnologie, etc.

Initiée par des personnalités privées, elle a drainé autour d’elle les communautés d’agglomération sur un territoire compris entre Nîmes, Avignon, Arles, Apt. De toutes les candidatures régionales au label French Tech, celle de la French Tech Culture a été la plus atypique. Elle a reposé sur l’idée que le numérique est une passerelle entre le spectacle vivant et les publics dits éloignés de la culture.

Le renouvellement du label en 2019 et les nouvelles stratégies du mouvement French Tech ont engagé la French Tech Culture a ouvrir ses missions à toutes les filières, en mettant l’accent sur la culture, la naturalité, la mobilité et la logistique. Suite au renouvellement du label, L’association a décidé d’opérer un changement de nom pour rendre visibles ces nouvelles stratégies.

Retour haut de page